CM du 15/12/2017 – Bordereau n°19 – Ecole Brizeux – Engagement de la procédure de déclassement

Intervention de Simon Uzenat

Monsieur le Maire,
Chers Collègues,

Mon intervention développera deux enjeux : le futur groupe scolaire et la réalisation d’un lotissement d’une trentaine de maisons individuelles.

Vous l’avez rappelé, ce bordereau fait suite à celui adopté par notre conseil le 30 juin dernier s’agissant de la restructuration programmée du groupe scolaire Brizeux. Notre groupe l’avait alors clairement approuvé. Nous vous avons cependant fait part à plusieurs reprises de nos interrogations concernant l’impact des travaux sur les conditions d’enseignement ainsi que le calendrier prévisionnel alors qu’il nous avait été annoncé en juin que l’ouverture de ce nouveau groupe scolaire était envisagée pour la rentrée de septembre 2018. Lors du conseil d’octobre, vous nous avez ainsi confirmé que ce délai ne serait pas tenu. Il semblerait maintenant, qu’à cause de lots infructueux, le retard tendrait à s’amplifier. Pouvez-vous nous dire précisément ce qu’il en est ?

Deuxième sujet, le futur lotissement de maisons individuelles destinées à des jeunes ménages. Là aussi, nous avions apporté notre soutien à cette orientation qui avait été très rapidement exposée en commission avant le conseil de juin 2017, quand nous demandions l’avenir de la parcelle de l’école maternelle.

Quelle ne fut donc pas notre surprise, à la lecture du présent bordereau, quand nous avons découvert que vous aviez en réalité vendu par avance cette parcelle de 6700m2 au promoteur Giboire. Nous savons bien que vous ne considérez le conseil municipal que comme une chambre d’enregistrement des décisions que vous prenez en petit comité, mais ce n’est pas notre conception de la démocratie locale et de l’intérêt général de la ville.

Comment comprendre et accepter que sur cette parcelle stratégique vous n’ayez pas procédé à un appel à projets ? Vous connaissez pourtant la procédure qui vous permettait au moins de préserver les formes quant à une apparence de choix, même si la commission de sélection, rappelons-le, n’est formée que d’élus de votre équipe. Vous avez ainsi lancé des appels à projets pour le site de l’ancienne Maison des Associations, pour celui de l’ancienne école de Conleau, pour Beaupré-La Lande et vous en lancez un pour l’OAP de Limoges.

Mais dans le cas présent, il s’agit sans doute d’une contrepartie à l’enlisement du dossier PEM et d’une solution pratique pour faire rentrer plus rapidement l’argent de la vente à venir dans les caisses d’une collectivité qui en a cruellement besoin. J’imagine même que tout est déjà prêt, les plans, les documents administratifs, et que la demande de permis de construire sera déposée sur votre bureau dans les toutes prochaines semaines.

À nouveau, vous reproduisez une méthode que nous avons déjà dénoncée à plusieurs reprises, par laquelle vous vous croyez autorisé à céder les biens de la ville de gré-à-gré. Monsieur le Maire, nous vous le rappelons, ce ne sont pas vos biens mais ceux de tous les Vannetais.

Par conséquent, nous vous demandons de modifier ce bordereau et de lancer un appel à projets. Si vous refusez, nous ne participerons pas au vote car nous ne voulons pas cautionner ces pratiques d’un autre âge.

Leave a Reply