Commission d’aménagement “Rive Gauche” : un déni de démocratie

Conseil municipal du 23 avril 2018
Intervention de Simon Uzenat

Quand même sur la chronologie parce que moi je confirme avoir eu votre directeur général des services vendredi, pas le précédent mais celui encore d’avant en début d’après-midi me disant : nous devrions passer à 7, nous proposons 2 places pour l’opposition, une pour les deux groupes, c’est ce que vous avez dit ce soir. Mais alors, d’une part, je n’ai pas pour habitude évidemment de répondre seul, donc cela nécessitait que nous nous réunissions avec nos collègues et puis surtout, pour nous la discussion devait quand même malgré tout se faire sur une base écrite. C’est-à-dire que là nous avions aucun élément écrit, comme nous n’avons pas eu la délibération pour les commissions, j’ai un appel du directeur général des services, très bien, auquel j’ai répondu ni oui ni non, c’est très clair, j’attendais d’une part de voir mes collègues et d’autre part d’avoir la délibération que nous n’avons reçue que lundi soir. Donc cela, c’est le premier point et en effet nous avons ce courrier (postérieur à l’appel du DGS), je l’ai là, qui dit bien 7 membres élus à la plus forte moyenne, nous avons refait les calculs, les choses étaient très claires.

Mercredi, nous nous sommes permis de vous adresser un courrier parce que nous ne remettons pas en cause la légitimité de vos services. Mais à un moment donné, c’est aussi une discussion d’élu à élu et sur ce point-là, nous il nous aurait semblé préférable, en tout cas c’était le sens du courrier que nous vous avions adressé le 18 avril, que vous invitiez l’ensemble des représentants des groupes membres du conseil municipal pour discuter de votre solution parce que même dans votre solution certains groupes ne sont pas représentés, j’estime qu’ils avaient le droit d’en être informés, de pouvoir donner leur avis. Lorsque vous évoquez la plus forte moyenne, c’est évidemment dans l’hypothèse où il y a plusieurs listes. Dans l’absolu, en tout cas c’est très clair, vous pourriez si vous en avez la volonté, peut-être changerez vous d’avis, vous pourriez tout à fait proposer une liste unique, ce que nous nous souhaitons, élargie avec un peu plus de membres, représentative de toutes les sensibilités, pour nous cela nous semble important, une liste unique et dont les clefs de répartition n’obéissent pas à la plus forte moyenne. Liste unique, le conseil municipal vote, la liste est entérinée, il n’y a aucune contrainte légale.

Quand nous regardons aujourd’hui la réalité, c’est qu’il y ait deux groupes représentés ou un seul, votre groupe en vous comptant, donc une commission de 8 membres, votre groupe aura 6 représentants sur 8 c’est-à-dire 3⁄4. Si nous faisons la comparaison par rapport au résultat de 2014 et aux évolutions enregistrées depuis l’année 2017, nous sommes dans des écarts qui sont extrêmement importants. Voilà, nous, nous appelons à une forme de caractère raisonnable, nous ne remettons pas en cause la logique majoritaire mais il faudrait que de notre point de vue que tous les groupes soient représentés à proportion de leur poids respectif, nous, nous étions prêts à vous faire une proposition mais vous n’avez même pas daigné répondre à notre courrier, j’ai trouvé cela dommage sur la forme et honnêtement même sur une commission à 8 vous avez besoin formellement de 4 places parce que vous avez voix prépondérante, donc même avec 4, votre voix prépondérante de toute façon vous avez la majorité acquise. Alors n’êtes-vous pas prêt, si vous ne voulez pas augmenter le nombre de membres, à faire au moins un geste d’ouverture. Nous, nous sommes tout à fait ouverts, nous n’avons pas de schéma préconçu, mais il nous semble important que les vannetais soient représentés dans leur diversité, parce que dernier point, votre programme en 2014 mentionnait bien le réaménagement de la rive gauche mais ne disait pas ce que vous vouliez en faire. Donc aujourd’hui les vannetais qui ont voté en 2014 n’ont pas voté sur la rive gauche sur un projet particulier. Voilà, nous estimons que les débats devraient être les plus ouverts possibles, c’est notre souhait. Merci.

Leave a Reply