“Faire vivre la démocratie locale !”

Tribune publiée dans Ouest-France le 30 août 2019

​Alors que le mandat en cours connaît ses derniers mois, plusieurs dossiers d’importance continueront à mobiliser les élus vannetais lors des prochains conseils municipaux : aménagement de la rive gauche du port, sécurité et lutte contre les trafics de stupéfiants, vitalité commerciale et des services publics dans les quartiers… Comme nous l’avons fait depuis 2014, nous continuerons à défendre des principes simples mais essentiels. 

Face à une gestion autocratique où la vraie concertation se fait bien rare, nous défendrons, une nouvelle fois en cette rentrée, l’exigence d’une véritable participation citoyenne où chacun-e peut réellement contribuer à dessiner l’avenir de notre ville. C’est pourquoi nous estimons que le futur de la rive gauche devrait être décidé par les Vannetais à l’occasion du vote de l’année prochaine. 

Face à la politique du fait accompli dans l’opacité et au coup de communication permanent, nous porterons encore et toujours l’ambition d’une action publique transparente et beaucoup plus réactive, comme en matière de lutte contre le trafic de drogue. Une action publique qui donne la priorité à la présence humaine et à la proximité pour répondre aux besoins des Vannetais-es (réussite éducative, sécurité, culture…)

Le débat sur le bilan du Maire et de sa majorité sera l’occasion d’évaluer la mise en œuvre des promesses de 2014. Car, selon une célèbre citation, « si les commentaires sont libres, les faits sont sacrés »… et têtus : hausse de la pression fiscale, affaiblissement des services publics, dégradation de la situation sécuritaire, green-washing… 

Pour notre part, nous mettrons à profit les mois à venir pour construire avec les Vannetais-es une alternative à la hauteur des enjeux et des attentes afin de faire vivre la démocratie locale avec un objectif : faire de Vannes une ville du XXIème siècle, innovante, solidaire et éco-responsable ! 

Pour “L’ALTERNANCE”
Simon Uzenat

Leave a Reply