Lettre ouverte au Maire de Vannes sur la suppression des goûters

Vannes, le 2 septembre 2015

Monsieur le Maire,

Nous avons été sollicités à de nombreuses reprises par des parents d’élèves vannetais à la suite de votre décision unilatérale de supprimer le goûter qui était distribué gratuitement aux enfants des écoles maternelles et élémentaires.

Vous affirmez dans le courrier que vous avez adressé aux parents le 8 juillet dernier que votre choix est dicté par « des appréciations divergentes et des insatisfactions de la part des familles et des personnels [municipaux] tout particulièrement sur la diversité et la composition des goûters ». Nous avons par conséquent pris le temps de vérifier vos assertions pendant l’été auprès de nombreuses familles vannetaises dont les enfants sont scolarisés au sein d’établissements de tous les quartiers de la ville et aucune n’a confirmé ces déclarations. Leur véracité n’est donc pas vérifiée.

Pour notre part, le véritable motif de votre arbitrage incompréhensible est d’ordre financier, comme vous l’écrivez ensuite : « cette initiative [les goûters gratuits] est génératrice de coûts de fonctionnement importants ». Puis vous informez les parents qu’ils devront « prévoir le goûter des enfants, dans le respect des habitudes et des appréciations de chacun ».

Nous considérons que ces propos sont inacceptables alors que la situation financière de la ville permettrait aisément de couvrir ces frais, à la condition que vous acceptiez, comme nous vous l’avons demandé à de nombreuses reprises, de réexaminer certaines de vos arbitrages précédents qui ne vont pas dans le sens de l’intérêt général. Vous annoncez ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros d’économies sur le tunnel de Kérino : si tel est vraiment le cas, ces gains doivent suffire à eux seuls pour financer les goûters gratuits aux enfants vannetais.

Votre annonce est d’autant plus injustifiable et discriminatoire qu’elle renforcera les inégalités sociales entre familles, ne permettant plus aux enfants des familles modestes de bénéficier d’une collation importante pour leur croissance. Enfin, nous dénonçons votre méthode qui a consisté à envoyer un courrier aux parents au cœur de l’été, quand les familles sont en vacances, sans même en avoir préalablement discuté au sein des commissions municipales compétentes. Décider seul, sans aucune forme de concertation en mettant les parents devant le fait accompli et en pénalisant de nombreuses familles, en particulier les plus modestes, ne correspond pas aux missions et aux devoirs qui sont les vôtres. Avant de « donner du bonheur », votre rôle est de veiller à l’intérêt général des familles et des générations futures de notre ville.

En conséquence, nous vous demandons de bien vouloir inscrire ce point à l’ordre du jour de la commission des affaires sociales, de la famille, de la jeunesse et de l’éducation qui se tiendra vendredi 4 septembre à 18h afin de revenir sur la suppression des goûters gratuits et de les remettre en place au plus vite dans les écoles vannetaises.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma très sincère considération.

Pour “L’ALTERNANCE” – Roland FAUVIN

Leave a Reply