“Parade à la Fabrique”

Crabe3

Les histoires de la petite étrille (6)

L’étrille est un petit crabe de nos côtes. Il est succulent. Mais attention à vos doigts, il pince très fort. A Lorient, ils l’appellent la chèvre. Drôle de nom pour un crabe. Comme si nous, à Vannes, la chèvre, on l’appelait l’étrille. C’est Vannes qui a raison parce que l’étrille de Monsieur Seguin, ça n’existe pas.

« Parade à la Fabrique » 

 

Dimanche, c’est le premier tour des municipales.

La petite étrille n’a pas manqué un seul jour de campagne. Elle a suivi Simon, Marion, Christian et les autres (elle adore Sautet) partout où ils allaient. La petite étrille a toutefois un regret. Elle aurait aimé suivre la campagne vêtue du Kway blanc de L’ALTERNANCE mais il n’y avait pas sa taille. Elle n’est qu’une petite étrille et pas un grand crabe du Kamtchatka.

Alors, elle a trouvé la parade : elle s’est fait tatouer L’ALTERNANCE sur la pince gauche et sur la carapace, puis elle est allée voir ses copines. Gros succès dans les rochers. Tatoueuse d’étrilles débordée, liste d’attente impressionnante, obligée d’embaucher. Bon pour l’emploi chez les étrilles. Création d’un syndicat de tatoueuses. La vie quoi !

La petite étrille a décidé d’organiser une défilé d’étrilles qui se produiront à la Fabrique citoyenne le soir du premier tour devant Simon, Marion, Christian et les autres (elle aime vraiment Sautet).

Si c’est déjà ça au premier tour, ça va être quelque chose au soir du second tour. D’ici là, il faut que la petite étrille et ses copines apprennent à monter les marches de la mairie.

Leave a Reply