/ Aménagement durable des quartiers

Vannes, au cœur du futur Parc Naturel Régional, est asphyxiée par la voiture et fragilisée par le développement des zones spécialisées en périphérie. Notre ville doit évoluer pour prendre enfin le train de la modernité et offrir une qualité de vie fondée sur la proximité et la convivialité des quartiers, sur des déplacements apaisés, et sur un lien retrouvé avec la nature.

LES PROPOSITIONS CONCRÈTES :

Avant la fin 2014

>Adopter un plan d’urgence pour l’accessibilité de la ville aux Personnes à Mobilité Réduite (personnes âgées, handicapées, enfants) et la sécurisation des plus gros points noirs de circulation pour les piétons et les vélos

> Assurer la participation de tous au réaménagement des quartiers, par des ateliers menés autour de l’élaboration de l’Agenda 21 municipal et de la révision du Plan Local d’Urbanisme

> Préparer les expérimentations (été et Noël 2014) visant à réduire progressivement la circulation et le stationnement dans l’intra-muros et l’hyper-centre

> Installer la Commission Locale de l’Énergie qui coordonnera la programmation des travaux d’isolation des bâtiments municipaux, la gestion de l’ensemble de la consommation (éclairage, chauffage, fluides) et la quantification du potentiel local de développement des énergies renouvelables

> Adopter un plan d’exemplarité écologique (mise en œuvre du futur Parc Naturel Régional, restauration des continuités naturelles, qualité de l’eau et de l’air)

> Lancer un appel à idées citoyennes pour la requalification de la place des Lices

D’ici la mi-mandat

> Élaborer une stratégie d’aménagement urbain privilégiant la maîtrise du foncier

> Adopter un Schéma Local des Déplacements Urbains pour réduire les déplacements subis et développer l’usage des transports collectifs et des modes doux, en particulier le vélo (maison du vélo, continuité des itinéraires, confort des cyclistes), engager la piétonnisation progressive de la place Gambetta et de l’intra-muros

> Lancer la requalification du boulevard de la Paix avec un premier tronçon de Transports en Commun en Site Propre (voies réservées aux bus), avec parkings-relais, entre l’avenue Victor Hugo et l’Est de l’agglomération

> Réussir la mutation de la gare en Pôle d’Échanges Multimodal dans la perspective de l’arrivée de la LGV à l’horizon 2017, et préparer, en concertation avec les territoires voisins, les conditions de la mise en place d’une navette ferroviaire

> Créer un grand parc urbain « Garenne, Préfecture, Remparts »

> Faire aboutir les études pour la requalification du site libéré par l’UBS rue de la Loi­­­