/ Démocratie locale

Il faut définitivement tourner la page du fait accompli. Pour permettre aux Vannetais de se réapproprier le destin de leur ville, les politiques de communication doivent céder le pas à une véritable co-construction des projets avec les habitants, faisant pleinement jouer la complémentarité entre démocratie représentative et participative.

LES PROPOSITIONS CONCRÈTES :

Avant la fin 2014

> Initier la préfiguration du futur service municipal de la participation citoyenne

> Réviser le règlement intérieur de la municipalité afin que les commissions municipales soient de véritables lieux d’échanges et de propositions

> Adopter une charte déontologique signée par les élus pour que chacun s’engage à ne pas cumuler les mandats, à se former, à gérer les deniers publics de manière transparente et rigoureuse

> Retransmettre en direct sur Internet les Conseils municipaux et rendre accessibles les bordereaux

> Rendre effectives les commissions extra-municipales pour favoriser la co-production des politiques municipales avec les acteurs locaux, en particulier du monde associatif

Avant la fin 2014

>  Lancer l’expérimentation participative à travers la mise en place de deux conseils de quartier de plein exercice à Cliscouët-Conleau et Vannes-Est.

> Installer les premiers comités d’usagers des services municipaux

> Adopter un plan co-construit avec les acteurs concernés en faveur de la formation/éducation populaire en matière de participation citoyenne

>  Organiser annuellement des réunions publiques sur les finances municipales

D’ici la mi-mandat

> Généraliser les Conseils de quartier sur l’ensemble de la ville

> Lancer le Conseil Économique Social et Environnemental Local pour rassembler les forces vives associatives, patronales et syndicales sur des études et des débats intéressant la commune, et émettre des avis sur le budget communal et les grandes orientations municipales

Tout au long du mandat

> Créer un comité de suivi pour chaque grand projet urbain

> Rendre visible et lisible la langue bretonne dans l’espace public