« Radon : où sont la transparence et le sérieux ? »

Vannes, le 26 novembre 2019

Lire le courrier de l’Autorité de Sûreté Nucléaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Comme à chaque fois qu’il est mis en difficulté sur sa gestion municipale, David Robo essaye de faire diversion et réécrit l’histoire. La santé publique des Vannetais en général, et en particulier des enfants et des personnels qui les encadrent, mérite bien mieux.

David Robo tente de se défendre en invoquant la transparence et le sérieux de son action, mais où sont la transparence et le sérieux alors que ni les parents, ni les personnels, ni les élus municipaux n’ont à aucun moment été informés du courrier extrêmement sévère de l’Autorité de Sûreté Nucléaire ?

Où sont la transparence et le sérieux quand la liste des établissements contrôlés, et en particulier les écoles concernées par des niveaux de radons qui dépassent les seuils réglementaires, n’est pas rendue publique ?

Où sont la transparence et le sérieux lorsqu’au 21 février 2018, date du courrier de l’ASN, la ville de Vannes n’était pas en règle avec une réglementation définie des années auparavant par deux arrêtés de 2004 et 2008, soit 10 et 14 ans avant le courrier de l’ASN ? Et avec quelles conséquences pour la santé des enfants et des personnels concernés ?

Où sont la transparence et le sérieux lorsque l’on sait que les résultats des mesures n’ont été portés à la connaissance des personnels et des familles qu’en septembre 2019, soit un an et demi après le courrier de l’ASN ?

Où sont la transparence et le sérieux quand ces sujets ô combien importants n’ont jamais été évoqués dans les instances municipales (commissions et conseil) ?

Une nouvelle fois, nous demandons au Maire d’assumer toutes ses responsabilités et de respecter pleinement et entièrement la réglementation en vigueur. Nous lui demandons également de rendre publics, sur le site Internet de la ville, tous les résultats des mesures réalisées dans les bâtiments municipaux, et en particulier dans les écoles maternelles et primaires. Nous lui demandons aussi de mettre en ligne, toujours sur le site internet de la ville, le courrier de l’ASN, et le courrier de réponse qu’il a adressé à l’autorité, mais dont nous n’avons toujours pas connaissance. Nous lui demandons enfin d’informer les citoyens et élus municipaux des travaux réalisés pour mettre un terme à ces manquements caractérisés.

L’actuel mandat municipal court jusqu’en mars 2020 et nous entendons bien continuer à défendre l’intérêt des Vannetais jusqu’au dernier jour. C’est la raison pour laquelle nous mettons en ligne dès aujourd’hui le courrier de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (lire le courrier en cliquant ici) afin que tous les Vannetais qui le souhaitent puissent en prendre connaissance.

Pour “L’ALTERNANCE”

Simon UZENAT

Leave a Reply