“Rentrée du Maire : opacité et autocratie, an VI”

Communiqué de presse du 6 septembre 2019

À l’occasion de la rentrée, et alors que la campagne municipale est officiellement lancée depuis le 1erseptembre, le Maire de Vannes, David Robo, confirme que cette sixième et dernière année du mandat sera elle aussi marquée par sa gestion opaque et autocratique, au détriment de notre ville et de son avenir.

Opacité et autocratie quand le Maire refuse de faire la transparence sur les sommes engagées par la ville et de soumettre à l’approbation des élus municipaux les conventions qu’il a signées avec une association culturelle et une société commerçante, contribuant ainsi à ternir la réputation de notre ville et à abîmer largement l’image d’un projet (Dédale) qui partait d’une bonne intention. 

Opacité et autocratie quand une commission composée à 85% d’élus de la majorité municipale (avec près de 40% des Vannetais ayant voté en 2014 qui n’y sont pas représentés) réfléchit à l’avenir de la rive gauche du port et aura la responsabilité de choisir le groupement lauréat à cinq mois du terme de l’actuelle mandature ! Un dossier qui va pourtant engager notre cité sur plusieurs décennies et pour lequel le Maire n’avait reçu aucun mandat en 2014.

Opacité et autocratie quand le Maire refuse depuis quatre ans de communiquer aux élus municipaux la convention de coordination entre la police nationale et la police municipale. Opacité et autocratie quand le Maire a laissé un contrat local de sécurité prendre la poussière pendant près de 10 ans alors même que la situation sécuritaire ne faisait que se dégrader, avec des trafics de stupéfiants qui se sont enkystés dans les quartiers et une délinquance en hausse*.

Opacité et autocratie quand le Maire annonce dans la presse, sans aucune discussion ni information préalable des élus municipaux, l’éventuel déménagement du Musée de la Cohue au Château de l’Hermine pour près de 10 millions d’euros ! Déjà en 2015, il avait envisagé de le délocaliser, à l’Hôtel de Limur : nous avions alors dévoilé le pot aux roses après avoir découvert une offre d’emploi sur Internet pour recruter le nouveau Conservateur où était évoquée l’implantation des collections « dans un nouveau lieu ». Les services municipaux ne sont pas chargés d’étudier les lubies du Maire, a fortiori quand il est en campagne, mais d’être au service de l’intérêt général dans le cadre d’une discussion républicaine avec les autres élus qui représentent eux aussi les Vannetais.es.

Pour L’ALTERNANCE

Simon UZENAT – Christian LE MOIGNE – Micheline RAKOTONIRINA – Franck POIRIER – Roland FAUVIN

De 2015 à 2017 en matière de criminalité et de délinquance, hausse des faits constatés de +5,5%, de 11% des vols d’automobiles, de 12,4% des atteintes à l’intégrité physique ou encore de de 15% des vols à la roulotte et à la tire. Source : Diagnostic local de la Direction départementale de sécurité publique du Morbihan 

Leave a Reply