Avenir du stade de la Rabine : non à l’opacité !

Conférence de presse du 30 mars 2018

Nous avons appris dans la presse le lancement par la mairie d’une étude à l’automne 2017 concernant la création de nouvelles loges au stade de la Rabine. Aucune information sur ce sujet n’a alors été communiquée aux élus. Par ailleurs, en octobre de l’année dernière, le Maire a confirmé aux riverains du stade qu’il n’y avait aucun projet à court ou moyen terme…

A plusieurs reprises, nous avons demandé à la municipalité de nous communiquer l’étude qui a été financée, faut-il le rappeler, par de l’argent public, celui des contribuables vannetais. Comme à chaque fois que nous demandons au Maire de faire preuve de transparence, une fin de non-recevoir nous a systématiquement été opposée.

Et alors que nous avons découvert que la municipalité avait autorisé des riverains à venir en mairie prendre connaissance de l’étude, non seulement le Maire a refusé de nous la transmettre mais ne nous a même pas proposé de venir la consulter. Les élus municipaux seraient donc des sous-citoyens ?

Nous avons réussi à nous procurer par la bande le cahier des charges de l’étude technique et prospective rédigé par la municipalité, et seulement le cahier des charges (préalable à l’étude proprement dite) : nous y apprenons que « la ville entend créer des places assises couvertes, rajouter des loges, agrandir le plateau TV, rénover complètement le système de vidéosurveillance et porter à terme la capacité à 15000 places » !

Alors que nous ne connaissons toujours pas les véritables intentions du Maire pour le stade de la Rabine, David Robo, sans aucun échange avec les élus municipaux, envisage une augmentation +66% de la capacité d’accueil du stade, passant de 9000 à 15000 places ! Par ailleurs, sans jamais évoquer les incidences en termes de circulation, de sécurité, de stationnement…

Nous le redisons, sur un sujet aussi important, aucune discussion en commission et encore moins en conseil pour préciser les enjeux et définir le cadre d’intervention, alors même qu’il est désormais su que la municipalité réfléchit avec les clubs depuis plusieurs mois à l’avenir du stade de la Rabine. Encore et toujours, les élus sont mis devant le fait accompli.

Pour notre part, nous continuerons inlassablement à garantir la totale transparence aux Vannetais et nous mettons donc en ligne le cahier des charges rédigé par la municipalité.

> Télécharger le cahier des charges de l’étude technique et prospective relative à l’évolution du stade de la Rabine

> Consulter l’article de Ouest-France : “Stade de la Rabine : l’opposition ne veut pas rester sur la touche”

> Consulter l’article du Télégramme : “Stade de la Rabine : “un manque de transparence””

Pour L’ALTERNANCE
Simon UZENAT – Christian LE MOIGNE – Micheline RAKOTONIRINA – Franck POIRIER – Roland FAUVIN

Leave a Reply